Categories
Business DeFi

Worldline-Ingenico : nouvelle fusion dans le monde des paiements électroniques

La dernière fusion dans le monde des paiements électroniques laisse entrevoir une crainte du mouvement DeFI.

Nombreuses sont les informations économiques qui passent à la trappe, souvent par absence d’éléments sexy pour le grand public. C’est le cas de la dernière fusion entre deux acteurs prépondérants du monde des paiements électroniques. Le français Worldline vient en effet d’acheter son concurrent Ingenico pour 7,8 milliards d’euros afin de devenir le numéro 4 mondial du secteur et devenir un adversaire de choix face aux géants américains et chinois.

La fusion comme rempart face aux GAFA et à la DeFI

Ce qui est intéressant ici est la tendance des plus grosses sociétés de ce domaine à se regrouper à l’image d’autres secteurs industriels comme l’automobile. L’une des raisons principales à ces fusions est la peur des nouveaux entrants et des boites innovantes. La firme automobile Tesla si elle ne vend pas autant de voitures que les leaders du marché est en train de révolutionner son secteur et ses concurrents l’ont bien compris en se protégeant comme ils le peuvent, souvent au travers de la mise en commun de leurs moyens avec des concurrents.

C’est peut-être la même histoire ici. Trois fusions massives ont pu avoir lieu en 2019 : Fiserv a absorbé First Data pour 22 milliards d’€, WorldPay s’est fait racheté pour 43 milliards de dollars par FIS et Global Payments vient récemment de faire l’acquisition de TSYS pour plus de 21 milliards $.

La peur est double pour ces acteurs de ce secteur. Il y a d’abord la menace des GAFA (Google, Amazon, Facebook, Appel) qui pourrait entrer dans la danse et proposer leurs propres solutions de paiement.

La DeFI et ses applications de finance décentralisées permettant à tout individu d’accéder à des services financiers sans avoir besoin d’une banque ou d’une troisième partie spécialisée, est tout autant problématique pour eux. Le domaine est d’ailleurs en pleine expansion comme l’indiquent les records du nombre d’ETH sur les applications dédiées.

Notons d’ailleurs qu’Ingenico avait récemment noué un partenariat avec la Fintech Pundi X pour proposer le paiement par crypto-monnaies partout sur le globe. Ne serait-ce pas là une autre raison derrière l’achat de Worldline ?

By Clément B.

Rédacteur - Blockchain, Crypto et décryptage. 3 mots pour une harmonie en cours de composition depuis 2016. Vous pouvez aussi me parler de cultures de l'imaginaire ou de gastronomie bien grasse pour me changer les idées.