Categories
Altcoins Business Ripple

Ripple poursuit sa mue économique et vise une introduction en bourse

Après avoir levée 200 millions de dollars en fin d’année, la troisième crypto-monnaie mondiale vient d’annoncer sa volonté d’entrer en bourse ces prochains mois.

La troisième crypto-monnaie mondiale cultive encore sa différence. Taxée par de nombreux suiveurs et analyste d’aller contre l’essence même de la blockchain, Ripple vient de faire une annonce fracassante qui pourrait faire date.

Une petite chronologie s’impose. En décembre, vous avez été envahi par des news autour de Ripple : Partenariat avec MoneyGram (l’entreprise américaine de transfert de fonds numéro 2 mondial), les déclarations relatives à la volonté de Ripple d’investir plus profondément les marchés réglementés, ou encore sa dernière levée de fonds pour un montant de 200 millions de dollars.

Des chiffres en croissance, une clientèle qui ne cessait d’augmenter (300 clients internationaux) et cette confiance affichée par le PDG Brad Garlinghouse qui déclarait même que « 10 des 20 plus grandes banques mondiales qui entreraient sur le grand échiquier des crypto-monnaies » le feraient via Ripple.

Ripple est prêt à devenir un acteur respectable pour le régulateur et le législateur

Je pense que dans les 12 prochains mois nous allons voir des introductions en bourse dans le monde de la crypto et de la blockchain ». Nous ne serons pas les premiers, mais nous ne voulons pas non plus être les derniers ».

Brad Garlinghouse, CEO de Ripple durant le forum économique de Davos (Suisse)

Ce 24 janvier nous avons appris deux choses qui confirment le plan pour Ripple de se conformer toujours un peu plus à l’économie traditionnelle. Tout d’abord, la baisse de leurs ventes de 80% entre le troisième et quatrième trimestre 2019 qui résulte de l’arrêt des ventes programmatiques. La dernière levée de fonds que nous venons d’évoquer vient combler ce choix stratégique qui ne devrait pas faire vaciller d’un poil la bonne santé économique de Ripple.

Mais c’est la dernière déclaration lors du forum économique de Davos de Brad Garlinghouse qui fait grand bruit : « Je pense que dans les 12 prochains mois, nous allons voir des introductions en bourse dans le monde de la crypto et de la blockchain. Nous ne serons pas les premiers, mais nous ne voulons pas non plus être les derniers ».

Sans compter ses quelques commentaires sur sa communication ininterrompue avec la SEC (le gendarme financier américain), il y a fort à parier que cette fameuse IPO est pour cette année.

IPO is the New ICO ?

By Clément B.

Rédacteur - Blockchain, Crypto et décryptage. 3 mots pour une harmonie en cours de composition depuis 2016. Vous pouvez aussi me parler de cultures de l'imaginaire ou de gastronomie bien grasse pour me changer les idées.