Categories
Blockchain Ethereum

Retour sur le progrès de la blockchain Ethereum en 2019

Le mois de janvier 2020 n’est pas terminé. L’occasion pour nous de continuer à revenir sur ce qu’il s’est passé en 2019. Et dans cet article, on va s’intéresser aux progrès qu’a réalisé le réseau Ethereum l’année dernière. Il n’est jamais trop tard, n’est-ce pas ?

Le mois de janvier 2020 n’est pas terminé. L’occasion pour nous de continuer à revenir sur ce qu’il s’est passé en 2019. Et dans cet article, on va s’intéresser aux progrès qu’a réalisé le réseau Ethereum l’année dernière. Il n’est jamais trop tard, n’est-ce pas ?

Si les prix du cours de l’Ethereum ont chuté en fin d’année 2019, les améliorations technologiques ont été nombreuses ces 12 derniers mois. Du coup, si on se penche uniquement sur les cours et la spéculation, chacun peut penser que l’année 2019 a été plutôt décevante pour Ethereum et pour les crypto-monnaies en général. Oui, c’est toujours l’hiver de la crypto, et le bear market fait rage.

Cependant, la réalité est tout autre : il apparaît que 2019 a été une année très productive pour la blockchain Ethereum en termes de développement, comme le souligne Josh Stark, fondateur de Weekinethereumnews.com, dans un article Medium consacré.

Une économie grandissante

Dans le fonctionnement d’une blockchain, l’existence de frais conséquents veut souvent dire forte croissance en termes d’usage. En effet, plus le réseau est utilisé et populaire, plus les frais payés aux mineurs vont être élevés.  

Si l’on regarde les frais payés sur l’année 2019 des principales blockchain du top100 de courscryptomonnaies.com, Bitcoin et Ethereum sont les deux seules qui affichent des frais significatifs pour le fonctionnement de leur réseau. 

Les mineurs ont été payés 155 millions de dollars sur la blockchain Bitcoin, et 34 millions de dollars sur la blockchain Ethereum.

L’essor de la finance décentralisée, ou DeFi

La croissance d’Ethereum a également été soutenue par l’essor des applications de finance décentralisée (ou DeFi). 

Vues par beaucoup comme des outils pour construire un système financier alternatif, ces applications ont continué de croître et de gagner en popularité en 2019. Ces applications nécessitent de payer des frais pour leur usage, et participent donc à la croissance de cette économie. 

Vers la fin d’année, la valeur d’Ethereum au sein de cet écosystème de finance décentralisée a atteint un all-time high. Ce qui a été perçu par beaucoup comme un site très positif pour le projet Ethereum.

Un All Time High atteint en fin d’année pour la valeur de la DeFi sur Ethereum

Stark déclare : “Au début de l’année 2019, MakerDAO était le seul protocol DeFi avec des fonds significatifs (un total de 1,86 millions d’ETH, pour une valeur de 260 millions de dollars). Mais à la fin d’année, le marché était beaucoup plus diversifié“.

Les échanges décentralisés construits sur Ethereum ont également eu une année très intéressante, avec un total de 2,3 milliards de dollars échangés sur le réseau. À titre indicatif, c’est ce que fait Binance en une journée, mais on sait que les échanges décentralisés sont encore utilisés par très peu de personnes seulement. C’est donc plutôt encourageant face au mastodonte Binance.  

Le secteur du gaming fait sa part

En parallèle de la finance décentralisée, c’est aussi le secteur du gaming qui apporte sa part de croissance au réseau. Des jeux comme Gods Unchained ont vu une hausse importante du volume de transactions réalisées en leur sein.

Une version 2.0 d’Ethereum à venir

En 2019, la version 1.X d’Ethereum (la version actuelle) a vu de nombreuses mises à jour très importantes.

En parallèle, les développeurs ont travaillé sur une version 2.0 d’Ethereum qui commencera à être déployée au cours de l’année 2020 (annoncée pour Juin 2020). Les développeurs espèrent, avec cette version, rendre le réseau plus rapide, plus fiable, moins cher et surtout scalable. 

La transition vers un algorithme proof of stake au lieu du proof of work devrait aussi représenter un progrès significatif du réseau. 

Cette transition est prévue depuis un petit moment, mais prend plus de temps que prévu. En 2018, l’idée était enfin posée et donnait lieu aux challenges techniques. En 2019, des équipes indépendantes d’ingénieurs ont travaillé ensemble sur le sujet pour construire la plateforme nécessaire pour accueillir Ethereum 2.0. Il apparaît que 2020 serait la bonne année pour lancer tout ça.

By Julien D.

Passionné de la blockchain depuis 2015.