Categories
Analyses Bitcoin Coronavirus World

Retour sur la plus grosse chute de l’histoire du Bitcoin

Le Bitcoin a connu des baisses jamais vues dans son histoire. Retour sur ces dernières 24 heures.

C’est une journée historique que nous avons vécue hier, le qualificatif de jeudi noir viendra à jamais nous rappeler son côté négatif.

L’ensemble des indices boursiers ont chuté (Dow Jones de 9,99%, la bourse de Londres de 9,81%, celle de Francfort de 12,81% et le CAC 40 de 12,28%). Il s’agit de la pire journée de l’histoire de la bourse française et pour les autres indices, il faut retourner à la fin des années 80 pour trouver des décroissances plus importantes.

Le Bitcoin perd plus de 3000 euros en quelques heures

C’est dans ce contexte que le Bitcoin a connu les heures les plus sombres depuis sa création en perdant presque la moitié de sa valeur en moins de 24 heures. Retour chronologique sur ce 12 mars qui restera dans les annales.

·   12/03, 7h : La journée commence tranquillement alors que l’ensemble des marchés financiers s’écroulent. Le Bitcoin faiblit, mais ne rompt pas avec une valeur unitaire de 6856€. C’est bien évidemment un cours en forte baisse (9 000€ en mi-février), mais depuis 3 jours, une sorte de support se met en place autour des 7 000€.

·   12/03, 13h : Le château de cartes s’écroule en l’espace de 6 petites heures. Le bitcoin perd plus de 1 400€ soit 21% de décroissance, du jamais vu.

·   12/03, 20h : Le président Macron annonce la fermeture des établissements scolaires et un ensemble de mesures visant à contrôler la crise sanitaire relative au coronavirus. Pendant ce temps le BTC reste stable.

·   12/03, 23h : Premier choc alors que nombreux d’entre nous vont se coucher en voyant le Bitcoin se battre autour des 5 000€.

·   13/03, 3h30 : Le chaos, la fin du monde chers amis ! Le BTC tombe à 3690€ et perd donc près de 1 500 € supplémentaires en 4h.

·   13/03, 11h : Le BTC fait son retour au-dessus des 5 000€, simple rebond, weak hands enfin sortis du jeu ?

Source : courscryptomonnaies.com

Cela faisait plus d’un an que le Bitcoin n’avait pas connu un taux aussi bas (février 2019) et le volume sur 24h n’avait jamais atteint un niveau aussi haut de son histoire. Ce que nous venons de vivre est unique, désastreux pour certains, logique pour d’autres, mais nous permettra peut-être de mieux comprendre le fonctionnement des cours dans les années à venir. 

By Clément B.

Rédacteur - Blockchain, Crypto et décryptage. 3 mots pour une harmonie en cours de composition depuis 2016. Vous pouvez aussi me parler de cultures de l'imaginaire ou de gastronomie bien grasse pour me changer les idées.