Categories
Finance Régulation

Quelles sont les banques françaises les plus ouvertes aux crypto-monnaies ?

Petite revue d’effectif des banques françaises qui aiment ou détestent les Bitcoins, Éthers et autres crypto-monnaies.

Petite revue d’effectif des banques françaises qui aiment ou détestent les Bitcoins, Éthers et autres crypto-monnaies.

Depuis l’apparition des crypto-monnaies, les banques ont toujours eu une attitude soit de rejet, soit extrêmement suspicieuse envers ce système décentralisé portée par la blockchain. À tel point qu’il n’est pas rare, sur notre groupe Facebook, d’avoir des témoignages d’investisseurs qui se sont vus refuser par leur banquier des virements vers des plateformes d’achat de crypto-monnaies.

Des banques anti-crypto, oui mais lesquelles ?

Au delà des témoignages réguliers que l’on a dans notre communauté, c’est de manière un peu plus officiel le formidable travail de l’AssoCryptoFr (défenseuse des usagers des crypto-monnaies) et notamment de son sondage réalisé auprès de 600 clients de banques de détail françaises qui nous permet d’avoir un état des lieux de l’acceptation du monde de la crypto-/blockchain par ces acteurs incontournables de l’économie tricolore. Le sondage, qui contenait de nombreuses questions sur les possibilités et les difficultés rencontrées par les utilisateurs (virement depuis une plateforme de crypto-bourse comme Binance, fermeture de compte, etc.), met en évidence des mauvais élèves.

Le Crédit Agricole apparaît comme la pire banque à ce sujet suivie du Crédit Mutuel, du CIC et de la BNP.

Des sociétés majeures dans leur domaine qui très souvent posent problème au moment d’effectuer un virement auprès d’une plateforme d’échange.

La raison est connue, ces banques ne font aucunement confiance à des sociétés comme Binance ou Coinbase et souhaitent « protéger » leurs clients.

Certains vont même jusqu’à proposer une décharge de responsabilité, mais celle-ci met souvent plusieurs semaines avec de se débloquer. Une situation qui devrait changer lorsque les plateformes d’échange les plus connues posséderont un agrément de l’AMF comme le prévoit la loi Pacte. Les banques les plus frileuses seront grandement rassurées.

Ma banque (CE) bloque mes virements et paiement à destinations de certain exchange… C’est la tendance du moment isn’t it ?

Pierre, Investisseur crypto

Vers des banques innovantes et plus ouvertes

Depuis quelques mois, un revirement se fait sentir chez les banques les plus innovantes.

Parmi elles, on trouve les célèbres AZA, Crédit du Nord et Société Générale, mais aussi un acteur assez peu connu du grand public comme N26. Cette nouvelle banque est une banque en ligne d’origine allemande. Peut-être une explication à sa clémence dont on vous laisse les seuls juges.

Notez qu’il ne faut pas tirer à boulets rouges sur votre conseiller. De nombreux investisseurs ont pu être victimes d’arnaques (l’AMF parle de 55 millions d’euros) et la priorité pour votre banque est normalement de protéger vos intérêts financiers.

Un peu d’ordre dans la jungle qu’est le monde des crypto-monnaie devrait sensiblement assouplir votre conseillère de 55 ans qui résume le bitcoin à une monnaie de geek sans valeur.

By Julien D.

Passionné de la blockchain depuis 2015.