Categories
Altcoins Bitcoin Data

Les scams crypto parmi les fraudes les plus courantes

Les scams liés au monde de la crypto-monnaie ne cessent de progresser du fait de l’augmentation massive du nombre d’investisseurs. Retour en chiffres.

Être un média dédié à l’actualité des crypto-monnaies et de la blockchain ne peut pas nous empêcher de parler des mauvais côtés de ces domaines. Et si les clichés autour du Bitcoin et autres altcoins nous donnent par moment le tournis, certains ont finalement la peau dure.

C’est notamment le cas des scams qui sont de plus en plus nombreux dans notre univers, mais qui désormais prennent une place considérable si l’on considère toutes les arnaques dans le monde. Une récente étude de l’ONG Better Business Bureau vient de mettre en avant le fait que les scams liés aux crypto-monnaies étaient les secondes fraudes les plus dangereuses dans le monde. Il s’agit d’ailleurs en majorité d’ICO frauduleuses, d’achat/revente sur des plateformes non sécurisées ou de schémas de Ponzi.

 Le leader incontesté reste l’arnaque de l’offre d’emploi susceptible de vous prendre des informations sensibles suivies donc des scam crypto, des achats en ligne, des chèques en blanc et des avances sur location.

Source : Better Business Bureau

La perte médiane par les victimes est de 3000 dollars

Ce qui fait monter notre domaine, ce n’est pas le nombre de gens touché qui même s’il a quasiment doublé ne reste qu’à la marge comparé à d’autres arnaques, mais tout simplement le coût financier médian subi par tous les potentiels investisseurs. On parle ainsi de 3000 dollars, une augmentation phénoménale si l’on compare aux chiffres de l’année passée selon la même étude (900 dollars). À titre de comparaison, les autres membres du top 5 ne dépassent jamais les 1500 dollars médians.

Source : Better Business Bureau

D’autres données sont particulièrement intéressantes comme le fait que les scams crypto touchent principalement les hommes dans des catégories d’âges spécifiques (25-34 et 35-44). Ils sont ainsi plus susceptibles de se faire toucher par ce type d’arnaques, mais à l’inverse les sommes perdus sont plus importantes plus l’âge de la victime est élevé.

Rappelons que les chiffres de cette étude ne concernent que l’Amérique du Nord (USA et Canada), mais témoignent encore d’un état de fait qui parait s’établir comme une vérité partout dans le monde.

By Carine

Je suis entrepreneuse dans le domaine de la blockchain. J'aime suivre l'actualité et partager avec vous les dernières nouveautés du domaine.