Categories
Bitcoin Business

Les frères Winklevoss créent une assurance pour les crypto-monnaies

Les frères Winklevoss viennent de régler une partie du problème lié à la sécurité des crypto-actifs en fondant la compagnie d’assurance Nakamoto qui va assurer pour près de 200 millions de dollars de crypto-actifs.

  • Les jumeaux les plus connus de la Silicon Valley lancent une assurance pour les crypto-actifs.
  • 200 millions $ seront assurés sur les portefeuilles “hors-ligne” de leur plateforme Gemini
  • Un énième investissement pour les frères présents dans la crypto depuis 2012

L’une des principales problématiques pour les possesseurs de crypto-monnaies est l’insécurité. Combien d’histoire de hacks, de clés numériques perdues, de plateformes d’échange qui s’écroulent ? Bien trop pour notre secteur qui subit en conséquence de très mauvais a priori sur ces questions essentielles.

Les frères Winklevoss viennent de régler une partie du problème en fondant la compagnie d’assurance Nakamoto qui va assurer pour près de 200 millions de dollars de crypto-actifs. Ce service ne sera par contre valable que sur leur crypto-bourse Gemini et sur les portefeuilles hors ligne du service de stockage (Gemini Custody) dédié. Une véritable avancée car pour le moment aucun assureur traditionnel n’était pas en prendre en charge des actifs numériques comme les crypto-monnaie.

Le nom de cette nouvelle filiale a dû vous faire tiquer, il s’agit d’un beau clin d’œil au créateur du Bitcoin, Satoshi Nakamoto, qui a rendu si riches les frères Winklevoss. L’occasion de vous faire un petit focus sur l’histoire des jumeaux les plus connus de la Silicon Valley.

Harvard, Procès contre Facebook, Jeux Olympiques…

Leur vie est digne d’un film. C’est d’ailleurs dans une adaptation de la vie de Mark Zuckerberg et de la création de Facebook que vous avez dû les apercevoir (ou plutôt l’acteur Armie Hammer qui les incarne) pour la première fois. The Social Netword, œuvre de David Fincher qu’on vous recommande forcément.

En effet, alors étudiants au sein d’Harvard, ils créent un réseau social pour les étudiants de la prestigieuse école avec leur partenaire Divya Narendra. Mark Zuckerberg viendra les aider pour un travail de programmation sur leur projet baptisé HarvardConnection (puis ConnectU) et c’est à partir de ce moment que les avis sur ce qui s’est passé divergent. Plagiat éhonté pour certains, améliorations basiques d’une idée pour d’autres…Dans tous les cas Mark Zuckerberg crée Facebook, et perdra “seulement” 65 millions de dollars pour dédommager les jumeaux.

Avant d’arriver à notre domaine, l’autre exploit particulièrement connu des Twinklevoss est leur participation aux Jeux Olympiques de Pékin où ils atteindront la finale en aviron (deux sans barreur) sans toutefois décrocher de médailles.

Une arrivée dans le monde de la crypto dès 2012

Mais le plus intéressant pour vous est leur arrivée dans le monde des crypto-monnaies et leur réussite presque sans précédent. C’est en 2012 qu’ils entendent parler du Bitcoin sur une plage d’Ibiza par l’homme d’affaires David Azar, fondateur de la plateforme d’échange BitInstant.

Après un premier investissement d’1 million de dollars dans celle-ci, ils vont se faire connaître par tous les suiveurs du monde des crypto-monnaies en achetant pour près de 11 millions de dollars de Bitcoins, soit près de 1 % de la totalité des jetons en circulation. À l’époque le BTC ne valait que 10 dollars. Ces 11 millions ont pu se transformer en quelques milliards de dollars, mais ils n’ont bien évidemment pas conservé la majorité de leurs token comme un holdeur forcené.

Devenir investisseur était une première étape avant la mise en place de leur plan : raccorder le monde de la finance à celui des crypto-monnaies. Avec leur société Winklevoss Capital, ils se concentrent sur la création de Gemini, leur plateforme d’échanges et de stockages de crypto-monnaies en 2015. Si elle n’est pas la leader de son marché, Gemini emploi plus de 100 salariés, voit passer plus de 100 millions de dollars chaque jour sur son site ce qui reste une belle réussite pour un acteur de ce marché.

Cette dernière information nous confirme l’aboutissement de leur volonté d’être le plus en accord possible avec les législations et les outils classiques de l’économie. Avec leur nouvelle assurance, la boucle est quasiment bouclée.

By Clément B.

Rédacteur - Blockchain, Crypto et décryptage. 3 mots pour une harmonie en cours de composition depuis 2016. Vous pouvez aussi me parler de cultures de l'imaginaire ou de gastronomie bien grasse pour me changer les idées.