Categories
Business Régulation

Les Apps de news crypto, persona non grata chez Google ?

Après des suppressions de contenus ou de chaînes sur YouTube, que fait Google avec les plus gros médias crypto ?

Alors que l’information autour des crypto-monnaies et de la blockchain n’a jamais été aussi importante avec un nombre croissant de médias qualitatifs (ou non), voilà que l’un des GAFA semble poursuivre son opération de nettoyage.

CoinDesk et Cointelegraph supprimés du Google Play Store ?

Google, via l’intermédiaire de son Play Store pour les smartphones Android, vient en effet d’enlever certaines applications des plus gros titres médias comme Cointelegraph ou CoinDesk. Mais pour le moment aucune explication n’a pu survenir de la part du géant de la Silicon Valley à ce sujet.

Résultat de la recherche Cointelegraph sur le Google Play Store

Cependant ce n’est pas la première fois que le Google Play Store procède à ce type de suppression dans notre monde ou dans d’autres domaines. De nombreux services dédiés au minage de crypto-monnaies avaient pu être bannis et l’app MetaMask, un portefeuille Ethereum, avait pu voir sa présence annihilée sur le motif d’offrir des « services déceptifs ».

J’espère vraiment que c’était une erreur honnête de la part des analystes de Google, mais lorsque l’on met en corrélation notre situation avec toutes les interdictions sur YouTube, cela me rend malade de voir comment Google se comporte envers les technologies décentralisées. Si les gens acceptent ce comportement de la part d’une société monopolistique comme Google, nous ne méritons peut-être pas quelque chose de mieux

Dan Findlay, Co-lead développeur chez MetaMask.

Cela nous rappelle les récents déboires de nombreux Youtubeurs avec la plateforme vidéo de Google. En effet, de nombreux contenus, souvent funs ou humoristiques, mais en lien avec la crypto avait pu être tout simplement enlevés par les modérateurs. Mais YouTube avait su faire son mea-culpa en réintégrant de nombreuses vidéos et en faisant son mea-culpa publiquement sur les réseaux sociaux.

Une affaire qui avait pu faire perdre la confiance de nombreux créateurs qui s’étaient dirigés vers d’autres plateformes comme Twitch ou même PornHub.

Espérons donc une simple erreur de leur part.

By Carine

Je suis entrepreneuse dans le domaine de la blockchain. J'aime suivre l'actualité et partager avec vous les dernières nouveautés du domaine.