Categories
Analyses Bitcoin

On fête les 11 ans de la première transaction en BTC

On revient sur les dates clefs du Bitcoin. Que l’on aime commémorer ou tout simplement se rappeler par nostalgie.

Chaque projet d’envergure possède ses moments d’histoire, ces fameux marqueurs temporels que l’on aime commémorer ou tout simplement se rappeler par nostalgie. Et si l’histoire des crypto-monnaies est assez récente, certaines dates clés sont importantes et permettent de mesurer tout le chemin parcouru.

Il y a seulement quelques jours, nous fêtions le 11 ans de la première transaction en Bitcoin de l’histoire. Celle-ci avait eu lieu entre le fondateur du BTC (toujours inconnu à l’heure où j’écris ces lignes) qui se surnommait Satoshi Nakamoto et Hal Finney, informaticien de génie et l’un des premiers collaborateurs de ce projet fou.

Rappelons que c’est par le biais d’un groupe baptisé « The Cypherpunks Mailing List » dont certains membres vous sont certainement familiers comme Julian Assange (fondateur de Wikileaks), que se sont connus Finney et Nakamoto dans les années 2000.

Avance rapide jusqu’à ce fameux 12 janvier 2009 où s’est effectuée la première transaction inscrite sur le bloc 170 pour un montant de 10 BTC. Des centaines de millions allaient suivre.

3 janvier 2009 : Création du Bitcoin

C’est la naissance officielle des premiers BTC par Satoshi Nakamoto. Ces 50 premières unités créées dans le bloc Genesis ont la particularité de ne pas pouvoir être dépensées ou de changer d’adresse. Si un jour une personne arrive à prouver sa possession de ces Bitcoin si particuliers, il se pourrait bien que l’on connaisse en même temps l’identité réelle de Nakamoto.

22 mai 2010 : Une pizza à 10 000 BTC

Vous avez tous déjà entendu parler de cette histoire. 2 pizzas achetées pour 10 000 BTC par l’américain Laszlo Hanyecz soit plusieurs dizaines de millions d’euros. Si beaucoup se moquent de lui et de la fortune qu’il aurait potentiellement gâchée, nous devrions tous le remercier d’avoir réalisé le premier achat avec notre monnaie préférée et lancer une tendance qui ne s’arrêtera plus.

Février 2011 : 1 BTC = 1$

1 BTC vaut désormais 1 dollar. C’est une étape incroyable qui est franchie là, cette monnaie qui en deux ans est passée du néant à un market cap global de plusieurs millions de dollars par sa simple existence.

Février 2014 : Chute de Mt Gox

Cette histoire a fait la Une de tous les médias, même traditionnels, et a participé à l’a priori négatif des néophytes qui ont vu que le mot crypto-monnaies pouvait rimer avec arnaque. C’est la chute de la plus grande place de marché d’actifs numériques au monde, Mt. Gox. Dirigée par le français Mark Karpeles, cette entreprise aurait perdu 844 000 BTC (soit 350 millions d’euros à l’époque et 6 milliards d’euros si l’on rapporte au cours de janvier 2020) suite à un hack, et fera chuter le cours très lourdement. Le Bitcoin ne s’en relèvera que l’année d’après.

17 décembre 2017 : 1 BTC = 18 113,55€

18 113,55 euros. C’est l’ATH comme on aime dire dans le microcosme des crypto-monnaies, c’est-à-dire le All Time High (la plus haute valeur jamais atteinte). Certains « croyants » ne s’en sont pas émus et estiment qu’il ne s’agissait que d’une étape, les plus sceptiques regrettent ce faste passé, et la grande majorité sait que le chemin sera long, mais que cet ATH devra forcément être battu si le Bitcoin devient un actif numérique adopté par le grand public et les institutions.

12 janvier 2020

Création de l’Actu Des Cryptos, le média de référence des crypto-monnaies et de la Blockchain qui vous donne les clés pour comprendre ce monde si particulier. Peut-être que dans 1, 2 ou 5 ans vous vous souviendrez avec émotion d’avoir fait partie des premiers lecteurs.

Il ne s’agit bien évidemment pas d’une liste exhaustive, mais elle devrait vous montrer le chemin parcouru par la monnaie qui a ouvert la voie à tant d’autres projets crypto. Sans Satoshi Nakamoto, les personnes qui l’ont initialement aidé, ses successeurs (comme Gavin Andresen) et surtout la communauté énorme qui a su l’adopté, rien n’aurait pu arriver. 

Au-delà de cette nouvelle technologie blockchain, c’est bien le lien entre les gens qu’on aimerait faire ressortir de cette petite mise en perspective historique.

Le Bitcoin, ce n’est pas que son créateur, c’est vous, c’est moi, c’est tout le monde.

By Clément B.

Rédacteur - Blockchain, Crypto et décryptage. 3 mots pour une harmonie en cours de composition depuis 2016. Vous pouvez aussi me parler de cultures de l'imaginaire ou de gastronomie bien grasse pour me changer les idées.