Categories
Altcoins Analyses Bitcoin Coronavirus World

Le coronavirus comme principal responsable de la baisse des cryptos ?

La chute du Bitcoin et des altcoins serait-elle due au développement de l’épidémie de coronavirus ou à d’autres facteurs ? Analyse.

À moins d’avoir passé tout le début d’année dans une grotte à l’abri de la moindre notification médiatique, le sujet 2020 est le coronavirus. Si les derniers chiffres étaient presque rassurants concernant la propagation de l’épidémie commencée en décembre dernier, la mort d’un français cette nuit et le développement de nombreux cas (notamment en Italie) assez soudain dans l’Europe occidentale font au contraire l’effet d’une bombe médiatique.

Source : Wikipedia

Des fermes au ralenti et le Yuan numérique repoussé ?

Mais pourquoi parler du coronavirus dans notre média consacré aux crypto-monnaies et à la blockchain ? Tout simplement, car cette possible future pandémie pourrait avoir des répercussions importantes sur les différents cours.

Depuis quelques jours, c’est la soupe à la grimace chez les détenteurs de tokens. Le Bitcoin qui semblait sur la voie des 10 000 euros est depuis passé en dessous des 8500, tandis que l’ensemble des altcoins est dans le rouge. Une image valant mieux que tout un discours, voici la situation sur ces 24 dernières heures (au 26 février – 11h15).

Source : Courscryptomonnaies.com

Selon de nombreux spécialistes, la maladie aurait une importance fondamentale dans la chute de tous ces cours. Au-delà de l’aspect purement psychologique, il faut avoir en tête que la grande majorité des fermes minant le Bitcoin sont en Chine. Le chaos provoqué par l’épidémie dans l’Empire du Milieu s’étend forcément au domaine des crypto-monnaies.

L’autre conséquence concerne les projets blockchain officiel chinois comme le futur déploiement de la crypto-monnaie d’état. Selon nos confrères du Global Times, celui-ci est fortement impacté et une source anonyme a ainsi pu se confier : « L’épidémie de coronavirus a entraîné le report de la reprise des travaux dans les institutions gouvernementales, notamment la Banque populaire de Chine. Les responsables politiques et le personnel de recherche impliqués dans le projet  ne font pas exception, ce qui pèse sur le processus de développement ».

Même le PDG de Coinbase (Brian Armstrong) vient de révéler le plan de la plateforme d’échanges en cas d’évolution négative et de pandémie du COVID-19.

Des fermes qui tournent au ralenti, le Yuan numérique qui aura du retard et des cours qui chutent… Mais est-ce que l’état du marché moribond est vraiment de la faute du coronavirus ?

Une baisse prévisible pour de nombreux analystes

Plutôt que de souscrire à des thèses se basant sur la peur, d’autres analystes ont pris le partie d’expliquer cette décroissance par d’autres facteurs plus objectifs. Tout d’abord celui de la prise de plus-value par de nombreux investisseurs.

En effet, la barre mythique des 10 000 dollars a pu être franchie et c’est ainsi un point psychologique de vente pour de nombreux possesseurs de Bitcoins.

Les cours des autres altcoins ont également atteint des niveaux plus vus depuis juillet 2019, quoi de plus normal que de voir se multiplier les ordres de vente (automatiques ou non). Rien ne nous assure de voir le Bitcoin ou l’Éther tutoyer de tels sommets dans les semaines/mois à venir même si les perspectives positives sont nombreuses.

Source : Courscryptomonnaies.com

L’autre explication pourrait tout simplement résider dans le comportement finalement courant des crypto-monnaies et notamment du Bitcoin en février-mars. Le pattern qui s’est établi au fil des années montre une baisse récurrente durant ces périodes depuis 2014.

By Clément B.

Rédacteur - Blockchain, Crypto et décryptage. 3 mots pour une harmonie en cours de composition depuis 2016. Vous pouvez aussi me parler de cultures de l'imaginaire ou de gastronomie bien grasse pour me changer les idées.