Categories
Blockchain Régulation

Le Cambodge va lancer sa plateforme blockchain lié au paiement et virement

Le Cambodge est sur le point de lancer une plateforme basée sur la blockchain pour permettre à ss concitoyens de payer et de se faire des virements.

Connu pour sa formidable histoire depuis l’Empire Khmer qui dominait l’Asie du Sud-est il y a 1000 ans, ou au travers du tristement célèbre génocide de Pol Pot et de ses Khmers Rouges, c’est aujourd’hui dans le monde de la blockchain que le Cambodge fait la Une.

Selon le média local Phompenhpost, la banque centrale cambodgienne va lancer une plateforme blockchain qui supportera le paiement et le transfert d’argent en peer-to-peer. Baptisé « Projet Bakong », le programme a pu avoir le soutien de 11 banques et devrait voir le nombre de ses partenaires grandir au fil des prochaines semaines.

« Bakong va avoir un rôle central en amenant tous les acteurs du monde des paiements du Cambodge au sein de la même plateforme, rendant plus facile les transactions entre utilisateurs peu importantes l’institution financière dont ils sont membre » a déclaré Chea Serey, la directrice de la Banque Nationale du pays. Elle espère également que ce nouveau dispositif pourrait permettre les paiements transfrontaliers.

Le procédé sera assez simple : l’utilisateur de ce système fermé devra connecter son portefeuille à celui de son compte bancaire et convertir ses avoirs FIAT dans la nouvelle crypto-monnaie supportée par Bakong. Ensuite, ce sont au travers de paiement de tous les jours avec leurs mobiles chez les commerçants par exemple que se passeront les applications concrètes.

L’Asie, terre promise des crypto-monnaies d’état

L’arrivée effective du projet Bakong est prévue pour ces prochains mois alors que des phases de test ont lieu depuis juillet dernier.

L’Asie apparaît vraiment comme le continent qui mise le plus sur la création de crypto-monnaie d’état pour soutenir son économie. La Chine est particulièrement avancée sur le sujet de son Yuan numérique et il n’y a pas une semaine sans qu’on n’entende pas l’une des grosses entreprises chinoises s’investir dans ce domaine. La supposée patrie d’origine du créateur du Bitcoin, Satoshi Nakamoto, n’est pas en reste avec une législation plutôt en avance et leur avancée pour préparer une version digitale de la monnaie nationale, le Yen.

By Clément B.

Rédacteur - Blockchain, Crypto et décryptage. 3 mots pour une harmonie en cours de composition depuis 2016. Vous pouvez aussi me parler de cultures de l'imaginaire ou de gastronomie bien grasse pour me changer les idées.