Categories
Altcoins Bitcoin Chroniques Témoignage

L’avis des lecteurs : Pronos pour 2020 et vision d’avenir

Découvrez l’avis des lecteurs sur le futur des crypto-monnaies : prévision pour 2020, les meilleurs projets à l’avenir et vision à 2030.

C’est reparti pour une nouvelle édition de l’avis des lecteurs qui recueille vos témoignages sur des sujets d’importance liés au monde des crypto-monnaies et de la blockchain. Après une première sur les raisons de l’investissement dans notre monde, focus désormais sur le futur.

Comment va se passer 2020 pour le Bitcoin ?

Guillaume, 40 ans, Ingénieur système : « pour moi le BTC va monter gentiment jusqu’à fin 2021 si ça suit le même cycle qu’il y a 4 ans. Il devrait entrainer bon nombre d’autres altcoins aujourd’hui sous-évaluées.»

YgrekZed, 31 ans : « Je ne porte pas cette crypto dans mon cœur pour plusieurs raisons. Son aspect technique la fait courir droit dans un mur, mur avec lequel elle a déjà souvent flirté, et ce, de bien des manières…

Par exemple, à quand un beau freeze interminable des validations ? À quand l’hyper centralisation éclipsant totalement la sécurité (petite pensée pour EOS…) ? Et puis, quelle quantité d’énergie s’est déjà envolée là-dedans alors qu’on pourrait faire un milliard de fois mieux avec d’autres cryptos nettement plus polyvalentes, plus propres? Tout ça est devenu contre-productif.

Je ne suis pas devin, mais en imaginant que le Bitcoin crève des plafonds, qu’il atteigne son symbolique 100k dans un monde sans sabotage, sans imprévu ni concurrence, qu’est-ce qui lui arrivera ?

Sa survie dépend totalement de sa hype !

Mais je ne connais personne qui prendrait du Bitcoin pour faire autre chose que de la spéculation, et celle-ci a ses limites.

Qui attendrait 107K pour vendre une fois le palier des 100K atteint ? Quand il redescendra trop d’un coup, qui ne se rappellera pas la dernière bulle ? Ça va craquer c’est certain, y aura trop en jeu pour le commun des mortels, et ce jour-là, la hype s’envolera sûrement pour de bon. »

Julien, 30 ans, Consultant financier : « Le halving sera un moment important sachant que le protocole pourrait légèrement varier également comme SegWit il y a 2 ans ».

Nous sommes en 2030, comment le monde de la blockchain et des crypto-monnaies a évolué ?

Jérémy, 32 ans, Kinésithérapeute : « Les crypto et la blockchain seront beaucoup plus présentes qu’aujourd’hui. Les smart contracts s’adapteront pour les contrats juridiques. La tokenisation sera bien présente. Je pense que nous aurons toujours du retard en France par rapport à certains pays comme l’Estonie ou les États-Unis cependant ».

YgrekZed, 31 ans : «  Oulah…vaste sujet… j’en avais pour 2020, des plutôt exactes d’ailleurs, si ce n’est avec un décalage, mais regarder jusque-là aujourd’hui c’est assez compliqué.

Déjà il faut voir ce qu’il va se passer une fois le nouveau krach boursier annoncé. »

Julien, 30 ans, Consultant financier : « Tout comme internet, des entreprises vont naître de ce secteur et vont créer l’avenir ou du moins les grandes institutions vont se servir de cette technologie tout comme le Nasdaq le fait déjà ou des nations comme la Suisse. »

Guillaume, 40 ans, Ingénieur système : « D’ici 2030, c’est l’adoption massive : la technologie progresse (certaines blockchains permettent des paiements immédiats par exemple) et la méfiance vis-à-vis des banques augmente également. L’adoption est inéluctable. »

Quels sont les projets crypto/blockchain d’avenir ?

Julien, 30 ans, Consultant financier : « J’en vois plusieurs :

·   UBXt  (upbots.io) qui est en train de lever des fonds en ce moment.

·   Ethereum due à son utilisation importante dans le monde de la crypto.

·   Les projets de cartes de paiements en devises numériques.

·   Les projets qui auront une réelle base de clientèle, une vraie valeur d’utilisation et par conséquent un volume de trading important. Je pense à Link notamment.

YgrekZed, 31 ans : «  Toutes celles qui auront du nouveau à proposer… mais vraiment constamment. Aujourd’hui, n’importe quelle crypto peut devenir très secondaire en une seule annonce de projet transcendant.

Pour qu’une blockchain soit viable, il faut qu’elle soit plus que modulable, et cela rapidement. Une avancée peut mettre toutes les autres au placard, à partir du moment où elles ne se plieront pas parfaitement à ce nouveau paramètre en jeu.

J’ai un espoir certain quant à l’évolution du réseau Ethereum, parce qu’il possède le plus beau vivier et une des sécurités les plus équilibrées. Il a déjà montré plusieurs fois qu’il pouvait non seulement se plier, mais aussi faire plier. Un jour il sera sûrement ‘top 1’ sans crier gare. »

Guillaume, 40 ans, Ingénieur système : « J’en ai quelques-unes en tête : le Bitcoin, Ethereum, le Stellar, le CRP, LINK, ZRX, le RCN, TNT et ENJ ».

By Clément B.

Rédacteur - Blockchain, Crypto et décryptage. 3 mots pour une harmonie en cours de composition depuis 2016. Vous pouvez aussi me parler de cultures de l'imaginaire ou de gastronomie bien grasse pour me changer les idées.