Categories
Blockchain Chroniques Témoignage

L’avis des lecteurs : Les acteurs du marché

Découvrez l’avis des lecteurs sur les acteurs des crypto-monnaies : médias, politiques, financiers, projets blockchains.

Et voici la dernière édition de l’avis des lecteurs qui recueille vos témoignages sur des sujets d’importance liés au monde des crypto-monnaies et de la blockchain. Après leurs entrées dans le monde merveilleux de la blockchain et leurs visions sur l’avenir, place désormais à leurs analyses des acteurs de ce marché.

Comment vois-tu ce monde de la crypto/blockchain : sous le prisme monétaire ou technologique ?

YgrekZed, 31 ans : « Aujourd’hui, je le vois encore comme un bon concurrent à l’internet standard, au système bancaire tout entier et aux gouvernements aussi d’ailleurs, en s’y prenant bien ! Essayer de dissocier ces deux prismes est impossible sinon absurde selon moi.»

Jérémy, 32 ans, Kinésithérapeute : « Je le vois sous ces 2 angles. Certaines cryptos vont considérablement augmenter et la technologie Blockchain va exploser dans les prochains mois et années. Il y aura de nombreuses opportunités que je compte saisir. »

Que doit faire le monde de la crypto pour être adopté du grand public ?

Jérémy, 32 ans, Kinésithérapeute : « Travailler sur la facilité d’utilisation pour les paiements, et sur la simplification des process pour s’en procurer ».

Julien, 30 ans, Consultant financier : « Tout comme internet, il faut le rendre utile. Beaucoup de projets doivent émerger et montrer l’utilité des tokens. Internet a suivi quelque part le même processus. »

YgrekZed, 31 ans : « Le principal souci, ce n’est pas le monde de la crypto, mais bien l’absence totale d’éducation dans le domaine des technologies et la relative anesthésie mentale dont souffre le citoyen moyen.

Et puis le besoin devient réel surtout quand la propagande est réelle. » 

Guillaume, 40 ans, Ingénieur système : « Aujourd’hui on est encore au stade du « ridicule » en tout cas en France, ensuite on aura l’étape « dangereuse » et enfin ça deviendra « évident ». Toute révolution a suivi ces 3 étapes !

L’adoption va se faire petit à petit, aujourd’hui il y a encore du boulot, car la crypto est encore vue comme une monnaie pour des « voyous nazis violeurs d’enfants » qui trainent sur le darknet. L’arrivée d’applications concrètes va favoriser l’adoption à grande échelle. Le problème n’est pas de savoir si cela va avoir lieu, mais quand.

Peut-être qu’un gros projet qui est « futile, mais fun » pour les utilisateurs permettrait une adoption… comme cela a été le cas pour Facebook par exemple.»

Quel acteur des cryptos doit faire sa révolution ?

Guillaume, 40 ans, Ingénieur système : « la législation doit évoluer ainsi que le traitement du sujet par les médias. »

YgrekZed, 31 ans : « Dans l’ordre d’importance :

·   les banques devraient simplement faire faillite, subir un bon gros bank run et s’effacer à jamais en laissant place à d’autres services plus intègres, qu’ils soient décentralisés ou non.

·   Les législateurs devraient en profiter pour revalider cette infirme de démocratie représentative, en offrant à nouveau au peuple le droit de vote des lois via une blockchain nationale…oh wait… on n’a pas besoin d’eux pour ça.

·   Les médias mainstream sont trop vérolés pour qu’on puisse en espérer quoi que ce soit. Mais ils pourraient être obligés à donner de la visibilité à des concurrents plus petits de manière aléatoire et équitable pour entendre tous les points de vue sur différents sujets.

·   Tous les sites d’échanges devraient être décentralisés pour commencer : des serveurs en guise de Fort Knox ça ne peut pas fonctionner.

·   Pour ce qui est des projets, je pense qu’ils sont à la hauteur de ce qu’on peut espérer dans l’état actuel des choses, et que les programmeurs-architectes ingénieux donnent déjà tout ce que leurs neurones peuvent décemment offrir.» 

Julien, 30 ans, Consultant financier : « 

·       Le législateur doit mettre des règles concernant les levées de fond afin d’éviter les scams, c’est essentiel pour donner de la confiance.

·       Les médias doivent montrer les bons côtés et pas seulement les mauvais qui conduisent à une certaine peur des gens.

·       Les banques doivent être plus ouvertes concernant les crypto-monnaies étant donné les processus ALM en place aujourd’hui.

Quels types de formats/sujets ne sont pas ou peu traités dans les médias ?

Guillaume, 40 ans, Ingénieur système : « la tokenisation et la digitalisation de la monnaie n’est jamais traitée. Encore trop de monde n’a jamais entendu le mot « bitcoin » aujourd’hui en 2020 c’est dingue. »

Julien, 30 ans, Consultant financier : « Les bienfaits de la crypto monnaie et de ses projets liés. C’est trop rare d’entendre des sons de cloche positifs sur ces sujets. »

YgrekZed, 31 ans : « Tout dépend de quel média on parle, mais je pense qu’à peu près tout se trouve en ligne si on sait où se trouve l’information.

Après tout dépend de quelle épaisseur de couches on est prêt à soulever. » 

By Clément B.

Rédacteur - Blockchain, Crypto et décryptage. 3 mots pour une harmonie en cours de composition depuis 2016. Vous pouvez aussi me parler de cultures de l'imaginaire ou de gastronomie bien grasse pour me changer les idées.