Categories
Blockchain

GrainChain : l’agriculture prêt à subir sa révolution blockchain

Après la traçabilité des denrées alimentaires, c’est au tour du paiement des agriculteurs et des fournisseurs de profiter des bienfaits de la technologie blockchain.

Alors que de nombreuses sociétés comme IBM, Carrefour, Nestlé ou Matines, ont fait le pari de régler les problèmes de traçabilité alimentaire, une autre application de la blockchain vient venir en aide au monde de l’agriculture.

La startup agricole férue de smart contract, Grainchain, vient de clôturer un nouveau tour d’investissement de l’ordre de 8 millions de dollars. Une nouvelle qui sans contexte ne vous fait pas détourner le regard, mais qui mise en parallèle avec la crise financière que subissent de nombreux agriculteurs ou le défi de confiance des consommateurs envers les denrées alimentaires, trouve un intérêt primordial aux yeux du monde entier.

Faciliter les paiements au travers de smart contract

GrainChain est une plateforme qui souhaite faciliter les paiements rapides des fournisseurs et des agriculteurs, ainsi que de favoriser la disponibilité des produits de l’agriculture. Le tout est basé sur une blockchain spécifique et sur les smart contracts pour sécuriser les données.

Réunir tous les acteurs de la chaîne alimentaire (fermiers, banques, assureurs, export et import, coopératives, fournisseurs…) dans une blockchain unifiée est un doux rêve qui pourrait voir le jour avec cette injection massive de capitaux.

« Ce financement va vraiment nous permettre d’accroître nos activités et augmenter nos possibilités, notamment de toucher efficacement toute la supply chain de l’agriculture » à ainsi déclaré Luis Macias, le CEO de GrainChain.

Pour le moment, leur champ d’action se limitera aux États-Unis, au Mexique et au Honduras, mais GrainChain prévoit de se développer dans le futur.

Voir le monde de la blockchain travailler vers des secteurs de l’économie souvent mis de côté alors qu’ils sont essentiels nous réjouit forcément. La vente a toujours été un processus compliqué pour les agriculteurs de par le nombre important d’intermédiaires et la complexification toujours plus grande des transactions financières basées sur des cours souvent abstraits aux yeux des fermiers.

By Carine

Je suis entrepreneuse dans le domaine de la blockchain. J'aime suivre l'actualité et partager avec vous les dernières nouveautés du domaine.