Categories
Bitcoin Blockchain Business Ethereum Finance

Faut-il se réjouir de voir JP Morgan dans la crypto ?

Le géant financier JP Morgan vient de créer sa propre crypto-monnaie après avoir été pendant des années l’ennemi numéro 1 de notre monde. Analyse.

Depuis quelques jours, les annonces associant crypto, blockchain, et JP Morgan, sont quotidiennes et surtout positives. Un changement radical pour la banque d’affaires qui a longtemps fait partie des ennemis du monde des cryptos.

Jamie Dimon, adversaire du Bitcoin devenu pro-crypto

Si vous ne connaissez pas JP Morgan, il s’agit d’une holding financière américaine aux 256 000 salariés et qui possède un chiffre d’affaires de près de 110 milliards de dollars (dont plus d’un tiers de cette somme en résultat net). Autant dire un mastodonte du monde financier traditionnel qui depuis des années se fait la voix pressante du lanceur d’alerte anti-crypto souvent par le biais de ses dirigeants.

On n’oubliera jamais les mots acerbes de Jamie Dimon, CEO de JP Morgan, qui avait déclaré vouloir licencier tout trader de son groupe qui échangerait la moindre crypto-monnaie, ou qui avait qualifié le Bitcoin de fraude. On vous laisse simplement l’historique YouTube des mots clés « Jamie Dimon – Bitcoin » pour vous convaincre.

JP Morgan crée son propre coin

Après un volte-face en termes de communication sur les sujets crypto et blockchain, voilà que JP Morgan annonce la création de sa propre crypto-monnaie le 14 février dernier.

Baptisé JPM Coin et indexée sur le dollar, elle se veut utile dans le processus de paiement entre des acteurs institutionnels. Une sorte de stablecoin à différencier des Tether par exemple, au vu de l’assurance financière apportée par la stabilité de JP Morgan et sa volonté d’être adossée à d’autres monnaies FIAT de référence à l’avenir.

Au-delà du fonctionnement de leur devise qui ne veut pas être (pour le moment) une vraie monnaie, mais simplement un prolongement numérique du roi dollar, c’est leur philosophie au sujet des crypto-monnaies qu’il est intéressant d’analyser.

Une vision éloignée des principes fondateurs de la blockchain

Tout d’abord dans le Q&A qu’ils ont pu développer à propos du JPM Coin, quelques phrases officielles nous éclairent particulièrement.

Nous avons toujours cru au potentiel de la blockchain et nous sommes favorables aux crypto-monnaies tant qu’elles sont correctement contrôlées et réglementées. En tant que banque réglementée au niveau mondial, nous pensons avoir une occasion unique de développer cette utilisation de manière responsable sous la surveillance de nos régulateurs. En fin de compte, nous pensons que le JPM Coin peut apporter des avantages significatifs aux applications de la blockchain en réduisant les risques financiers et réglementaires et en permettant le transfert instantané de valeur.

JP Morgan, communiqué officiel

Une vision qui confirme les craintes de nombreux spécialistes blockchain et crypto qui ont lutté contre JP Morgan depuis des années.

Pourtant, la banque s’évertue à se montrer comme un spécialiste de la blockchain comme en témoigne la création de sa propre plateforme Quorum (basée sur Ethereum) ou la récente étude réalisée par ses services et consacrée à l’arrivée de la blockchain et crypto-monnaies dans l’univers mainstream.

On vous laisse lire ce document intéressant, mais qui laisse l’amer goût d’un seul but, celui de justifier leur nouveau projet qui va à l’encontre de tout ce qui fait l’essence de la blockchain : la décentralisation.

Alors selon vous, l’arrivée de JP Morgan dans notre monde est-elle vraiment bénéfique ? 

By Clément B.

Rédacteur - Blockchain, Crypto et décryptage. 3 mots pour une harmonie en cours de composition depuis 2016. Vous pouvez aussi me parler de cultures de l'imaginaire ou de gastronomie bien grasse pour me changer les idées.