Categories
Business Finance

BNP Paribas bloque les transactions de ses clients vers Coinbase ?

La banque française aurait-elle peur des potentielles conséquences négatives auprès de ses clients comme la fraude ou les scams?

La guerre déclarée entre les institutions de la finance traditionnelle et les récents acteurs du monde des crypto-monnaies est loin de se terminer. C’est notamment le cas des banques qui n’acceptent que très rarement d’être impliquées en tant que troisième partie dans des transactions ayant trait aux différentes devises numériques.

Nous vous avions d’ailleurs déjà parlé du comportement des banques (françaises) au sujet des crypto-monnaies, avec des bons élèves comme la Société Générale ou NR26. C’est bien évidemment auprès d’une des banques qui apparaissait comme l’une des plus contraignantes pour les investisseurs crypto, qu’un nouveau problème est resurgit selon nos confrères de Cointelegraph. En effet, la BNP Paribas aurait bloqué les échanges de ses clients qui auraient pour destination Coinbase.

Cette mise au ban ne concerne pour l’heure que la société de Brian Armstrong et non pas les autres sites d’échange de crypto-monnaies comme Binance. Pour le moment, aucun commentaire officiel de BNP n’a pu sortir.

Pas une première ni une dernière

Mais pourquoi une banque à l’aura internationale comme la BNP bloquerait-elle une crypto-bourse reconnue comme Coinbase. Les possibles raisons sont nombreuses : fraudes, scams, sécurité de ses clients, lutte contre le blanchiment, flou législatif…

Au vu des dernières études liées aux fraudes dans le monde des crypto-monnaies qui pourrait être de l’ordre de plusieurs milliers d’euros par personne, peut-on vraiment en vouloir à un institut bancaire de ne pas faire totalement confiance dans un nouvel acteur qui a tout d’un concurrent prêt à lui prendre sa place ? La BNP ne cherche pas à comprendre, mais veut simplement régler un potentiel problème sans se prendre la tête.

Ce n’est d’ailleurs pas la première fois qu’une banque (française ou non) se permet de bloquer des transactions de ce type. JP Morgan ou Bank Of America sont des exemples parmi tant d’autres. La solution passera peut-être par l’entrée concrète des banques dans la blockchain que ce soit en investissant dans certains projets comme Ripple ou en créant des stablecoins comme le voudraient certains hommes politiques.

Mais ce type d’initiative ne satisfera pas la communauté crypto à coup sûr.

By Carine

Je suis entrepreneuse dans le domaine de la blockchain. J'aime suivre l'actualité et partager avec vous les dernières nouveautés du domaine.