Dans cet article, je vous propose de répondre à une question qui est sur toutes les lèvres des néophytes du bitcoin: “Qu’est-ce que le bitcoin?“.

C’est une question assez simple qui malheureusement a des réponses plutôt complexes (vous avez pu le constater si vous avez déjà commencé à vous renseigner sur le sujet). Du coup, je tente de vous expliquer simplement de quoi il s’agit maintenant. Une sorte d’introduction pour mieux cerner les concepts de base. Alors, le bitcoin, c’est quoi? Réponse maintenant!

Avant le Bitcoin

La réponse la plus commune à cette question est:

le bitcoin est la première monnaie digitale décentralisée

ce qui ne nous avance pas beaucoup plus. Donc dans un premier temps, j’aimerais aborder avec vous le concept de monnaie.

Une monnaie est un outil que l’on utilise pour échanger des biens, des services ou peu importe qui ait de la valeur à vos yeux et pour lesquels vous êtes prêts à dépenser.

Imaginez quelqu’un qui toute sa vie utilise de l’or pour faire tout ca. Parlez lui de monnaie papier. Et voyez sa réaction.

Faire confiance à du papier plutôt qu’à du métal pur? Mmmmhhh…

Et bien, le papier est finalement devenu un substitut à l’or. À l’origine, le dollar américain était un certificat d’or, qui garantissait que vous étiez en possession d’un certain montant d’or. Ce qui signifie que les gens ne faisaient pas réellement confiance au papier en tant que tel, mais faisaient confiance au gouvernement qui détenait les réserves d’or correspondantes pour eux. Ainsi fonctionnait le système.

C’est ce qu’on appelait l’étalon-or.

Depuis, le dollar est devenue une monnaie FIAT: tout le monde s’accorde autour du fait que le papier a une valeur réelle. Et ca a marché, puisqu’aujourd’hui nous utilisons tous du papier en tant que monnaie d’échange.

dollar-bitcoin

Le fameux Graal pour lequel chacun court

Cela a rendu beaucoup de choses plus simples: estimer son stock d’argent, le gérer, l’échanger, le déplacer, etc…

 

Aujourd’hui, la monnaie s’est même déjà digitalisée: il n’existe que très peu de cash en circulation, le reste n’est que des chiffres dans des ordinateurs, centralisés par les banques comme vous le savez déjà bien sûr.

Les banques permettent de certifier qui possède combien. Chacun a un compte en banque, ce qui leur permet de suivre et garantir ces informations.

 

Nous avons tous confiance dans les banques. Et les banques ont confiance en leurs ordinateurs. Et tout roule pour le meilleur (ou presque).

 

L’arrivée du Bitcoin dans le monde

En 2008, un individu anonyme publie les résultats de ses recherches et trouve une solution au problème de centralisation de l’argent mondial. Un moyen de “tuer les banques”.

Cette solution, c’est le Bitcoin.

Il y décrit un moyen de créer un énorme “livre” de manière décentralisée. Au mieux c’est perturbant, au pire perçu comme de la science-fiction: comment pourrait-on faire fonctionner un système qui se trouve être décentralisé?  

Et bien, vous avez déjà la réponse sans le savoir, puisque vous utilisez actuellement un système décentralisé pour lire ces lignes: Internet.

Pensez-y une seconde: personne ne possède Internet.

C’est le réseau le plus vaste et le plus puissant que les Humains n’aient jamais créé. Et c’est décentralisé. Cependant, les entreprises ne cessent de construire des produits centralisés, pour des raisons économiques et de profit, bien entendu.

Mais la question est: si Internet décentralise la technologie de l’Information, comment le Bitcoin peut décentraliser la monnaie?

C’est là où on entre dans le langage technique, les explications complexes, et les incompréhensions généralement. Et c’est là où je vous perds. Mais j’ai pas envie de vous perdre. Alors je vais rester simple.

Avec le bitcoin, chaque transaction est enregistré dans une sorte d’énorme livre comptable, publique et partagé avec tous.

Mais pas que: il est aussi entretenu par quiconque le souhaite. Des milliers d’individus ont une copie de ce livre à travers le monde, et si vous désirez l’avoir, vous le pouvez sans aucune barrière.

Avec le Bitcoin, à la place de comptes, vous disposez d’adresses. Un peu comme une adresse e-mail qui vous appartient, mais en mode bitcoin.

Donc là, vous vous dites peut-être: mais, et ma vie privée si tout le monde peut accéder à mes transactions? Comme toute question en rapport à la confidentialité, c’est assez compliqué. Mais pour garder cela simple: le bitcoin n’est pas totalement anonyme comme il n’est pas totalement identifiable.

Et la sécurité alors? Peut-on envisager des problèmes? La réponse est non. Imaginez-vous hacker la langue française: vous pénétrez les serveurs de l’Académie française et modifiez quelques définitions. Ce n’est pas un soucis puisqu’il existe des centaines de milliers de dictionnaires qui rapporteront les bonnes définitions.

 

Ici, c’est pareil: vous ne pouvez duper personne puisqu’il existe des millions de versions enregistrées des transactions bitcoin passées. Le dictionnaire, ici, c’est l’énorme livre comptable dont je vous parlais plus haut. Ce livre comptable, c’est la Blockchain.

 

Nous avons maintenant compris comment le bitcoin est décentralisé, et pourquoi il est digital. On peut donc maintenant l’affirmer: le bitcoin est la première monnaie digitale décentralisée.

 

Mais quel est l’intérêt de tout ca? Le bitcoin va-t-il changer le monde?

Commençons par considérer que le bitcoin n’a pas de repère géographique. Si une économie ou un gouvernement tombe, le bitcoin ne sera jamais atteint, au contraire des monnaies FIAT qui nous gouvernent actuellement.

C’est également bien plus pratique sur Internet, pour tout ce qui est commerce en ligne, qui pourrait être grandement amélioré.

Mais les plus grands gagnants ici sont les pays en développement qui possèdent Internet mais ont des banques lamentables.

Regardez: ici, en France, je peux tout faire avec mon compte bancaire. Même partir au bout du monde et obtenir de la monnaie locale en 2s.

En parallèle en Argentine, la population échange la monnaie locale sur le marché noir à cause de l’inflation généralisée qui les empêche d’économiser quoi que ce soit.

Une monnaie sans loi géographique et globale est exactement ce dont ces pays ont besoin. Et je parle de la population, pas des banques et gouvernements.

 

À cette alternative/évolution économique offerte par le Bitcoin s’ajoute une évolution technologique.

Après tout, le dollar aujourd’hui est une somme de nombres dans des ordinateurs, qui représente un bout de papier que vous pouvez obtenir, bout de papier qui lui-même représente une certaine quantité d’or, cela défini par des lois écrites il y a des centaines d’années.

 

Le bitcoin est né au 21ème siècle, et permet de faire une infinité de nouvelles choses, ce qui lui vaut l’appellation de smart-money, ou monnaie intelligente. Pour la même raison qui fait que les téléphones aujourd’hui sont appelés smartphones: parce qu’ils proposent un nombre de fonctionnalités qui n’a rien à voir avec les téléphones d’avant.

Je ne vais pas développer ces fonctionnalités ici, mais le potentiel est simplement énorme.

 

La cerise sur le gâteau?

La confiance qui entoure le Bitcoin. De plus en plus d’entreprises l’acceptent comme moyen de paiement. De plus en plus d’individus croient en son avenir et détiennent du bitcoin. Et pas seulement pour un motif de spéculation. Des gens se font payer en Bitcoin même.

 

Bref, comme une vraie monnaie, quoi.

C’est ca, le Bitcoin aujourd’hui.

 

9 Responses to Qu’est-ce que le bitcoin?
  1. si par exemple j’achete un article en bitcoin sur internet et qu’à ce moment là ou j’achète le bitcoin vaut x euros… est ce que si plus tard ce même bitcoin vaut moins ou plus de x mon article vaudra plus ou moins cher si je le revends?
    autrement dit: par exemple la sté untel me vend un article 10 euros.. selon la valeur du bitcoin , si j’achète cet article à 10 euros combien je l’acheterais réellement en bitcoin? Admettons que j’attende 2 jours car le bitcoin vaudra plus que le jour de mon achat, normalement j’aurai acheté mon articcle moins cher (et vice versa d’ailleurs si le bicoin baisse) suis je clair?
    merci

  2. très clair ! Et simple, c’est ce dont j’avais besoin. Je vais dévorer vos autres articles. Merci à vous.

  3. Je crois que ça se passe ainsi avec la monnaie traditionnelle déjà. On ne s’en rend pas compte a très petite échelle. Par exemple j’achète quelque chose a X $ Et demain le dollar, il chute. Tant que cest pas extra ordinairement, je ne le saurais pas et a la revente, Je vais negocier le même prix (ou un petit peu moins car je l’aurai quand même utilisé ).
    Mais a grande échelle c’est autre chose. Il faut réévaluer en fonction de la nouvelle valeur parce que la différence est parfois énorme. Essaie de faire des recherches sur la reévaluation des monnaies( la dévaluation de CFA en Afrique par exemple ou celle du naira qui a fait perdre 3.7 milliards de dollars a Aliko Dangote, l’homme le plus riche d’Afrique).
    En espérant avoir aidé !!!

  4. Merci pour cette article qui résume très bien ce nouveau phénomène.
    J’ai démarré un blog qui à pour thème les opportunités de monétisation des projets sur internet.
    Je m’y intéresse depuis un petit moment maintenant, et j’ai l’intention d’approfondir cela.
    Merci pour ces articles de qualités
    .

  5. apres mois que dviendront mes bitcoin?c a dire qui beneficira de mes bitcoin?

  6. Hormis la spéculation je ne vois pas encore bien l’intérêt des crypto-monnaies. On voit que la volatilité du cours est hyper élevée. Dès lors comment faire pour vendre un bien acheté pour 10 eth à 600 €, soit 6000 €, et que je voudrais revendre l’année suivante, alors que l’eth afficherait 60 €, ou 6000 €, soit un prix qui devrait varier entre 600 et 60000 €? Le bitcoin valait 0 € il y a 10 ans, et maintenant il vaut + de 8000 €. Tout cela semble hyper artificiel. Alors que tous semblent vouloir une monnaie unique pour faciliter les échanges commerciaux (voir l’émergence de l’euro en lieu et place des monnaies nationales), voilà qu’on nous propose un tas de crypto-monnaies toutes plus improbables les unes que les autres. Laquelle choisir?

  7. Le fait est que la monnaie n’est pas encore stable, d’où cette volatilité. Le cours se syabilisera de lui-même, la question est de savoir quand et autour de quelle valeur. C’est justement les questions que se posent les investisseurs qui cherche le profit sans s’interesser au projet.
    En ce qui concerne les différentes monnaies elles ont toutes une utilité différente, mais en effet je pense personnellement que seule une poignée à un avenir. Le monde ne veut qu’une seule monnaie, en réalité peut-être que 5 d’entre elles pourront devenir la monnaie “officielle”
    Mon problème est surtout la sécurité, il est à priori impossible selon l’article de dérober cette monnaie, cependant il est plus qie possible de trouver la clef d’un compte et de transférer son contenu, et sans que le propriétaire fasse d’erreur. Je ne comprends pas comment on peut penser que le système est 100% safe, car si 1M de personne ont l’info que X a 1 coin sur son compte, autant auront l’info que X a donné 1 coin à Y qui a hacké le compte.
    Je pense aussi que les gens sous-estime les limites des monnaies fiduciaires en terme de sécurité et d’efficacité, tout ce qui est possible avec des tokens serait réalisable avec notre monnaie actuelle, cela demanderait beaucoup de changements mais c’est bien possible


[top]

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *