Une ICO, ou Initial Coin Offering, est un moyen utilisé pour lever des fonds pour les projets Blockchain. L’ICO permet d’échange un token futur (la crypto monnaie liée au projet en création) avec des crypto-monnaies liquides comme l’ETH ou le BTC. L’investisseur envoie à l’entreprise des bitcoins ou des ethereums (ou autre monnaie en fonction de ce que permet l’ICO) et reçoit en échange des tokens de la crypto-monnaie du projet soutenu.

 

La définition d’une ICO

Le Financial Times définit les ICOs comme “des émissions non régulées de crypto-monnaie où les porteurs de projet peuvent lever de l’argent en bitcoin ou autres cryto-monnaie“; ce qui est vrai, particulièrement si l’on s’intéresse à l’utilisation du mot non-régulées. J’y reviendrai dans un moment.

Le journal The Economist s’est aussi intéressé au mécanisme financier des ICO: Les monnaies issues des ICO sont des coupons digitaux, des tokens émis sur la blockchain. Ils peuvent facilement être échangés, même s’ils ne confèrent aucun droit comme peut le faire une action par exemple. […] Les investisseurs espèrent que le token gagnera en valeur dans le futur.

La capacité d’un token à prendre de la valeur est essentielle pour comprendre la tendance actuelle des ICOs. Il ne s’agit pas d’altruisme quand un investisseur mise sur une ICO. Il s’agit bien d’investissement avec un espoir de gain retour.

Les tokens émis peuvent être indépendants ou dépendre de blockchains déjà en place. Le projet Ethereum est le support d’un grand nombre de tokens créé par exemple.  Ce qui en fait une monnaie au sommet des autres monnaies qui sont créés sur sa technologie. Ca peut paraître fou, mais c’est ultra chaud sur le marché des crypto.

Depuis début 2017, c’est plus d’1 milliard de dollars qui ont été levé par des entreprises auprès d’investisseurs de type nouveau.

 

Les aléas des ICO

Vous n’êtes pas sans le savoir: quand il y a de l’argent, il y a des arnaques. Et il y a beaucoup d’argent en ce moment qui est échangée à travers les ICO. S’appuyant qui plus est sur la réputation sulfureuse du bitcoin et des crypto-monnaies. Du coup, ca attire les plus mauvais.

De fausses ICO sont créées avec des projets qui ne verront jamais le jour. Également, des individus effectuent beaucoup de phishing afin de tenter de détourner des investissements originellement prévus pour de vraies ICO.

Rien de grave en soit: si vous prenez le temps d’analyser et que vous utilisez le vrai site internet du projet pour investir, alors vous n’avez pas à vous en faire.

Honnêtement, c’est plus facile de détecter une arnaque de ce type, il s’agit simplement de ne pas y aller les yeux fermer. Et quand on parle d’argent, cette réaction se devrait d’être juste logique.

 

La bulle des ICO

Il est vrai que tout ce petit monde des ICO est en train de devenir fou. Comme je vous le disais, 1 milliard de dollars d’investissement ont été réalisé ces derniers mois.

Certains parlent de bulle du coup. Ce qui n’est pas faux. On a pu le voir sur le comportement de l’Ethereum ces dernières semaines (même si ce n’est pas la seule raison).

À l’heure où j’écris ces lignes, la bulle est en pleine correction et le marché s’auto-régule. Beaucoup sortent leur ETH par mouvement de panique. De mon côté, je HODL.

 

Tu souhaites lancer une ICO? Retrouves le dossier consacré pour bien lancer une ICO de À à Z.

2 Responses to Qu’est-ce qu’une ICO?
  1. Que veut tu dire par tu HODL?

    • Expression du monde des crypto qui veut dire que je ne sors pas mes ETH, j’ai une vision long terme où je conserve mes investissements sur plusieurs années, peu importe ce qu’il se passe sur une vision court terme.


[top]

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *