Si vous ne vous ne souvenez pas, à la fin de l’année 2017, alors que les crypto-monnaies battaient leur plein (la belle époque, on peut dire), Facebook annonçait censurer toutes les publicités liées aux crypto-monnaies après des abus de la part d’ICO plus ou moins scams.

Dans la journée d’hier, Facebook a annoncé accepter de nouveau les publicités. Cependant, un contrôle avancé sera effectué sur chacune d’entre elles, et les ICOs sont toujours bannies du réseau de Mark Zuckerberg.

Rob Leathern, chef de produit chez Facebook, déclare : “Les publicitaires voulant effectuer des campagnes sur Facebook liées à la crypto-monnaie devront passer un processus d’identification spécifique au préalable, afin de nous assurer de leur légitimité. Toute information nous est utile pour certifier la qualité des publicités”.

“Ce n’est pas une surprise de voir Facebook faire machine arrière sur sa décision, mais c’est bien plus tôt que ce que le marché ne l’avait anticipé”, a déclaré Chris Yoo, gestionnaire de portefeuille chez Black Square Capital. “Nous attendons de voir des comportements similaires chez Google, Twitter, et autres réseaux sociaux, la crypto-monnaie gagnant de plus de plus en crédibilité ces derniers mois” conclut-il.

Derrière ce revirement de situation, des raisons un peu plus obscures : il semblerait que Facebook s’apprête à racheter une plateforme d’échange de crypto-monnaies, et pas la moins connue : Coinbase. Ce ne sont bien sûr que des rumeurs, et on peut dire que Coinbase s’en tire très bien en toute autonomie jusqu’à aujourd’hui.

coinbase

Coinbase racheté par Facebook ? On n’y croit pas.

 

Plus concrètement, Facebook s’est montré ces dernière semaines en faveur de la Blockchain en montant une équipe dédiée à cette technologie.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *