LOADING

Type to search

Analyse Bitcoin

5 Mythes que le Bitcoin doit déconstruire en 2020

Share
mythes-bitcoin-2020
À retenir

  • Les clichés sur le Bitcoin ont la vie dure

  • Un écosystème entier pour soutenir le Bitcoin

Le Bitcoin et ses plus grands défenseurs doivent faire progresser l’image de marque du Bitcoin en s’attaquant à 5 principaux mythes souvent fallacieux : scam, sécurité…

Si la crypto-monnaie originelle pourrait entrer cette année dans un nouveau bull run, elle n’en reste pas moins soumise à une méfiance énorme de la part des acteurs traditionnels de la société moderne.

Dans le meilleure des cas, les médias, institutions financières, conglomérats, états ou tout simplement votre voisine de palier de 43 ans ne croit pas souvent au potentiel incroyable que représente la technologie blockchain ou l’application pratique d’une monnaie numérique.

Dans le pire des cas, il n’y a qu’un pas à faire pour commencer à parler de lobbying anti-bitcoin. Que l’on ne franchira pas.

Les maux du Bitcoin en 2020

Le Bitcoin et ses plus grands défenseurs doivent donc faire progresser l’image de marque du Bitcoin en s’attaquant à 5 principaux mythes souvent fallacieux.

  1. Utiliser le Bitcoin est compliqué
  2. Le Bitcoin est un scam
  3. Il s’agit d’un réseau non sécurisé
  4. Le Bitcoin est utilisé pour le blanchiment d’argent principalement
  5. Le cours du Bitcoin baisse depuis des années

“Le Bitcoin est une fraude qui finira par être exposée.”

Jamie Dimon, CEO de JPMorgan

Nous n’allons pas vous expliquer en quoi ces affirmations sont fausses, mais elles sont pourtant admises par une multitude de nos concitoyens. Et le bear market de ces derniers mois n’aide pas pour défaire les clichés.

Informer est la base du succès pour le Bitcoin

En 2020, le plus important est la prise de conscience des personnes au travers d’articles et de médias engagés pour colporter des nouvelles objectives et surtout informatives. Une donnée que la presse a bien trop souvent oubliée pour plutôt jouer sur les peurs primaires des habitants de ce monde 3.0.

Des acteurs bien connus du secteur, comme Andreas M. Antonopoulos, remplissent déjà ce rôle à merveille, avec un travail d’explication et de vulgarisation extrêmement bien réalisé.

Si le coeur vous en dit et que vous comprenez l’anglais, voici un talk de ce grand monsieur qui donne une perspective vraiment intéresse sur le Bitcoin et la blockchain en général.

Mesurer le succès du Bitcoin : Prix ou Principe ?

Cependant, ce genre d’initiatives ne peut suffire à démocratiser les crypto-monnaies.

Alors, qui va sauver le soldat Bitcoin ?

Il paraît compliqué de compter sur les médias mainstream, qui répondent à d’autres velléités. C’est plutôt sur l’ensemble des acteurs importants de l’économie de la crypto que le salut passera.

De notre côté, nous souhaitons apporter un regard nouveau sur l’actualité de la crypto-monnaie avec ce site. Car en effet, si les sites d’actualités sont légion (et même en français), il est difficile de leur trouver du sens.

Généralement, il s’agit de traductions simples d’articles de gros sites anglophones comme CoinDesk, sans recherche, analyse ou approfondissement. C’est la quantité avant la qualité.

Dans notre démarche de donner les clefs à chaque individu pour investir intelligemment dans les crypto-monnaies, c’est cette analyse de l’actualité que nous voulons apporter à la francophonie. Car c’est ce qui manque terriblement aujourd’hui, selon nous.

Il appartiendra également aux entrepreneurs de construire des startups et des outils qui règlent de vrais problèmes pour les individus, autre que la spéculation financière. Cela en se basant sur les valeurs apportées par la technologie blockchain : ouverture, décentralisation, etc…

Mais surtout, c’est à vous d’en parler, d’informer vos proches. Pas de les convaincre, mais de simplement leur donner les clés que vous avez vous-même reçues. Une communauté unie pour propager l’information sera toujours efficace.

Alors, 2020 sera-t-elle l’année de la démocratisation du Bitcoin ? Ça ne dépend que de vous et de nous.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *